L'Association penelop a mené une enquête sur un échantillon de 3 000 CGPI, fin 2016, afin d'évaluer leur perception de la norme éponyme.

89% d'entre eux sont équipés d'un outil d'agrégation, soit 20 points de plus qu'en 2014. Il demeure l'outil préféré pour accéder aux données contrat et client (90%) et pour réaliser des souscriptions et arbitrages (56%).

Cependant, la qualité des informations fournies par l'Extranet est toujours perçue comme meilleure que celle fournie par les outils d'agrégation, notamment pour l'assurance-vie : 91% pour l'Extranet contre 77% pour l'agrégateur. On note aussi des écarts de perception en faveur de l'Extranet :

  • 9 points pour les produits bancaires
  • 38 points pour la santé / prévoyance

Mais, la qualité des informations fournies par les outils d'agrégation progresse depuis 2014 plus vite que la qualité des informations fournies par l'Extranet.

Nous les avons ensuite interrogé sur les évolutions attendues.

 Au niveau de l'aspect réglementaire des cabinets :

  • Une meilleure connaissance des clients
  • Avoir accès à l'évolution de la situation des clients
  • Mise en adéquation des investissements des clients en fonction de leur profil risque
  • Maîtrise des risques Tracfin/LAB/FT
  • La gestion documentaire des données de nos clients et son archivage
  • Traçabilité et simplification de la gestion des transactions clients sans passer systématiquement par les sites des compagnies pour les souscriptions et arbitrages

veerb 2

Au niveau des outils de gestion des cabinets :

  • Une qualité des données
  • Une vision macroéconomique des fonds préconisés aux clientsveerb 1c
  • Une vision quantitative du marché financier
  • L'éligibilité des fonds compagnie par compagnie
  • Une vision comparative des fonds en cas de nos éligibilités aux contrats clients
  • Automatisation des souscriptions et des arbitrages
  • Evolution de la situtation des clients :
    • La vision des flux et des stocks des clients
    • La vision sur la dette client
    • La vision sur l'immobilier détenu
    • La vision sur la protection des clients (prévoyance)
    • La vision sur l'épargne retraite des clients