InterGestion est la société de gestion de SCPI du groupe Promogere qui a pour principal objet la recherche et le développement de projets d’investissements immobiliers de réhabilitation situés principalement en centre ville, la gestion de sociétés immobilières et l’assistance à maître d’ouvrage.

Depuis sa création en 1990, InterGestion, société de gestion de SCPI agréée par l'Autorité des Marchés Financiers depuis 1995, intervient dans le domaine de l'ingénierie fiscale et immobilière destinée à l'investissement privé

Forte d'un savoir-faire reconnu dans la conduite des opérations de réhabilitation immobilière acquis dans le cadre réglementaire de la loi Malraux et des Monuments historiques, au travers des SCPI , elle apporte aux professionnels de la gestion patrimoniale et à leurs clients une offre parmi les meilleurs choix d'investissements de défiscalisation.

Priiiiiiiiiiiiiiips

Dans un communiqué de presse commun, l’AFG, L’AF2I, l’Anacofi, la CNCIF, la CNCGP et France Invest demandent le report de « l’application aux OPCVM de la règlementation PRIIPs, face aux risques graves et imminents de désinformation manifeste des investisseurs ».

Cette règlementation doit entrer en vigueur le 1er janvier 2019 et vise à remplacer le DICI OPCVM par le DIC PRIIPs au 1er janvier 2020.

lien vers le communiqué de presse:

https://www.anacofi.asso.fr/wp-content/uploads/2018/11/2018_11_12_CP-PRIIPS.pdf

DDA : Publication de l'ordonnance n° 2018-361 du 16 mai 2018 relative à la distribution d'assurances a été publiée au Journal officiel du 17 mai 2018.

Le texte fofficiel est là : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2018/5/16/2018-361/jo/texte

Ces disposition sont applicables à compter du 1er octobre 2018 " à l'exception des dispositions du II de l'article L. 511-2 du code des assurances, dans leur rédaction résultant de la présente ordonnance, qui entrent en vigueur le 23 février 2019".

L'article l'article L. 511-2 concerne les Exigences professionnelles : le distributeur doit être en mesure d'attester du "respect de ces exigences [...] selon des modalités précisées par décret [du conseil d'état]"